Depuis plusieurs années, le digital s’installe dans de multiples secteurs. Plusieurs branches de métiers se tournent progressivement vers des solutions technologiques afin d’améliorer le quotidien de leurs salariés ou d'offrir une nouvelle expérience client. À son tour, le marché de l’immobilier progresse de plain-pied dans cette révolution.

De la construction de programmes immobiliers à la signature de contrat à distance, nombreux sont les outils faisant partie intégrante du quotidien des professionnels de l’immobilier, mais aussi de l’assurance. Dans ce secteur, la mutation digitale semble avoir bien amorcé son départ grâce à de nouvelles technologies, à l’intelligence artificielle et à la data.

Des solutions technologiques pour s’adapter aux nouveaux usages

Les restrictions liées à la crise sanitaire ont mis un frein aux activités immobilières. Face à un marché paralysé, chaque partie a dû trouver des solutions. C’est dans ces circonstances que la technologie s’est montrée indispensable : des plateformes pour louer un bien en quelques clics, des outils de visioconférences pour réaliser les assemblées générales de syndic ou, plus simplement, faire des simulations d’assurance rapidement sur des sites comme la Maaf.

Ces changements viennent finalement répondre aux nouveaux usages et besoins des consommateurs : avoir une expérience client fluide et omnicanale. Pour satisfaire ces attentes, des procédures existant déjà depuis plusieurs années sont transformées grâce à la technologie, comme la visite d’un appartement. Immersives, interactives et engageantes, les visites virtuelles enlèvent les barrières installées par la distance. Elles permettent à tous ceux qui le souhaitent de découvrir un logement situé près ou loin de chez eux. N’étant pas pressé par les multiples rendez-vous physiques, un agent immobilier peut passer plus de temps à les conseiller.

Cette digitalisation passe également par une simplification des processus. Les agences immobilières ont développé de multiples outils digitaux afin de digitaliser l’ensemble du processus de vente, leur permettant de se concentrer sur leur cœur de métier. Sur des plateformes dédiées, les clients peuvent constituer leur dossier à leur rythme et en quelques clics.

Il est en de même lorsqu’il s’agit de souscrire à une assurance : la demande peut être réalisée en ligne en moins de dix minutes. Grâce à des outils de gestion, les acteurs de l’assurance centralisent les informations d’un assuré et automatisent le processus de gestion de son contrat. Cela fluidifie les démarches et assure une réactivité des assureurs lors du traitement des demandes.

Grâce à la mise en place d’un extranet, les assurés peuvent ensuite accéder à l’ensemble des éléments de leur contrat ou déclarer un sinistre, et ce, rapidement. Plus de temps est alors accordé au conseil et à l’accompagnement des clients, qui bénéficient d’un suivi en temps réel. Ces outils digitaux viennent également répondre au besoin d’immédiateté recherché lors de leurs démarches.

Le rôle central de la data et de l’intelligence artificielle

Pour poursuivre leur transformation digitale, certains professionnels de l’immobilier ou de l’assurance s’intéressent désormais à des entreprises qui développent des innovations technologiques intégrant la data. Traitée et modelée, elle leur permet d’affiner le ciblage de leurs clients grâce à des outils de visualisation. Avec des algorithmes poussés, il leur est même possible de faire de l’analyse prédictive pour anticiper les besoins de leurs clients. Les données collectées, relatives au marché, aux acheteurs ou locataires et à l’environnement, aident à anticiper le comportement des clients et à leur proposer des offres personnalisées.

Il en est de même pour les assureurs. Si leur activité s’est toujours reposée sur l’analyse de données pour définir des profils de risques ou établir des statistiques sur les sinistres, le digital met à disposition de nouvelles sources de données, comme celles récoltées en ligne (commentaires, avis…). Elles sont alors analysées par des machines utilisant une intelligence artificielle (IA). Cela permet aux professionnels de l’assurance d’anticiper les futurs besoins de leurs clients et d’adapter leurs services en fonction de ceux-ci.

Les avantages de l’IA semblent évidents pour les acteurs de l’assurance. Selon une étude Statista, 84 % des investisseurs français interrogés estiment que l’IA va révolutionner le secteur de l’assurance.

Enfin, cette transformation digitale offre aux professionnels de ces secteurs des solutions à des problèmes qu’ils rencontraient déjà auparavant : anticiper les besoins de leurs clients, faciliter les démarches administratives et fluidifier l’expérience proposée.